MULTIMEDIA1La grande salle de théâtre à l’italienne située à l'intérieur du bâtiment du Casino de Trouville construit en 1912, accueillait dans sa configuration initiale 900 spectateurs. Une conception intime était privilégiée : « un balcon, des loges au premier étage sur celles du rez-de-chaussée, une galerie indépendante, c’est tout ». Déjà, le public appréciait l’acoustique et le confort du théâtre de Trouville, lieu privilégié « digne des plus grandes scènes », qui présentait les meilleures productions artistiques de l’époque.

L’origine du projet

Le chantier des Cures Marines ayant entraîné la suppression de la salle de cinéma, la ville a décidé de réhabiliter l’ancienne salle de théâtre désaffectée pour qu'elle puisse de nouveaux accueillir des spectacles.
L’association « Les Amis de Trouville » a créé un comité « théâtre », qui met au point le dossier avec la municipalité.

MULTIMEDIA2

Le projet

  • Réhabiliter la salle
  • Conserver le maximum d’éléments architecturaux du théâtre à l’italienne d’origine
  • Disposer d’une salle de réunions, de conférences et de spectacles gérée en partenariat avec un opérateur privé

La recherche d’un partenaire et de mécènes

Le coût élevé du chantier impose la recherche de subventions et de fonds privés relevant du mécénat pour compléter les financements communaux.

La municipalité fera appel à un partenaire privé compétent en matière d’organisation et de gestion de productions artistiques et évènementielles pour gérer la future salle de théâtre, une fois rénovée. Le contrat passé avec ce partenaire prévoira les créneaux gardés par la ville pour l’organisation de ses propres évènements.

Sources

  • Revue Athéna, n° 202 – « La première saison théâtrale du casino municipale de Trouville » par Claude Baumann.
  • 1912 Le casino de Trouville par Jean Moisy – Musée de Trouville sur mer, Villa Montebello.